Sign up with Email

Already have an account? Login


Pourquoi
« Pharma Intercare »

Laissez-nous un message avec le sujet de votre prise de contact

I- Frederick

En 2002 nous arrivons en France. Nous sommes des étudiants plein d'entrain. Très vite nous nous rendons compte que les moyens financiers de nos parents ne seront jamais suffisants pour subvenir à nos besoins... Nous commençons les « petits boulots » comme on dit familièrement. Dans le groupe Frederick se démarque. Il est toujours à court d’argent, toujours à chercher de quoi relier les fins de mois. Comment fait-il ce bougre pour toujours être « dans le rouge » ?
Il doit simplement se battre sur deux fronts : payer ses études et chaque fin de mois envoyer de l’argent au pays, car son frère est malade. Il est diabétique et a besoin de son insuline. Quoi qu’il en soit, il fait rarement partie de nos virées nocturnes puisqu’il a pas forcement les moyens de suivre.

Deux ans plus tard, le jour de la soutenance du BTS, Frederick est malheureusement et encore le grand absent. Il a du repartir au bled en urgence, son frère est mort! Cela est bien sûr insupportable mais le pire réside dans la vérité révélée lors des obsèques : son frère a utilisé l’argent qu’il envoyait pour son « business ». Il ne l’a jamais investi dans des frais pharmaceutiques (conventionnels) , a préféré se rabattre sur un marché parallèle de médicaments mal conservés, périmés ou même contrefaits, revendus dans la rue. Cet événement est resté gravé dans nos consciences.

II- Emile

Plus de 10 ans plus tard, juillet 2016 si je ne me trompe pas, un samedi soir, je passe du bon temps quelque part dans la ville lumière à Lyon quand, Emile, un ami d'enfance resté au pays m’appelle me disant : « mon frère, je ne t’ai jamais embêté mais là j’ai un palu carabiné, rien n’y fait, je n’ai plus aucun sou pour pouvoir m’acheter un traitement. Aide moi à payer mon ordonnance stp !»

« Zut c’est samedi soir, le paludisme tue à une vitesse incroyable en Afrique, comment faire pour aider Emile ? »

Je prends mon téléphone, me connecte sur un réseau social, je vois un ami et frère pharmacien au bled connecté à qui je demande de remettre de toute urgence le soir même les médicaments à Emile et je m’acquitterai de cette dette le lundi via un mandat.
Il me répond que cela est possible et qu’il n’a juste besoin de la liste des médicaments ou d’une photo de son ordonnance.
Et comment font tous ceux qui se retrouvent dans une situation identique ?

III- Pharma Intercare

Et c’est là que le smart phone s’impose à moi, une application, simple, facile, accessible à tous, permettant de faire face à une situation comme celle là ! Pas de mauvaise surprise comme Frederick il y a quelques années; pas de doute compte à l’utilisation de l’argent, sauver une vie, en un clic.

La conception de Pharma Intercare démarre dans ma tête à partir de ce moment.
Qui d’autre que Gilles (développeur informatique) pour comprendre l’évidence de ce projet ? qui d’autre que lui pouvait s’engager sans compter ? Qui d’autre que Gilles pouvait comprendre la nécessité de cette application ? Et qui d’autre que Gilles ne pouvait devenir ce partenaire incontournable qui me suivrait inconditionnellement ?

Aujourd’hui le résultat est tel que vous le voyez et nous savons que nous avons la capacité de faire mieux et de proposer un produit encore plus abouti dans les mois qui viennent grace à vous.

Parce que Pharma Intercare est une affaire qui concerne ton père, ta mère, ta sœur, ton ami toi.. et moi.

RKD